Foot et bichonnage feraient bon ménage ?

L’été, le soleil et les bichonnages, propices aux belles rencontres
1 juillet 2018
P’tit Po’Pays
16 juillet 2018

En ces temps de coupe du Monde de football, je dois vous l’avouer :

Je ne connais strictement rien au foot.
Enfin, juste les bases : 2 équipes, un ballon et c’est à celui qui marque le plus de but.
Mais pour le reste : les règles du jeu, les équipes présentes ? Je ne sais pas.
Pire encore, je ne saurais pas vous donner le nom d’un seul joueur !
Un nom me revient (un certain Zinedine Zidane) mais il ne doit plus jouer depuis longtemps !

Enfin ça, c’était jusqu’à jeudi.
Parce que depuis je connais UN joueur du mondial.
Il se nomme Breel Embolo. Pour celles et ceux pour qui, comme moi, le football est un monde aussi secret que le mode d’attribution des notes en patinage artistique, laissez-moi faire les présentations.


Breel Embolo est un joueur de l’Équipe Suisse de football.
Il est attaquant (ne me demandez pas ce que c’est par pitié !!) Il a 21 ans.

Et mercredi, à l’issue du match face au Costa-Rica, il a pris le premier jet-privé direction la Suisse pour retrouver sa merveilleuse compagne et vivre la plus belle et la plus incroyable des aventures qu’il puisse nous être donné de vivre.
Breel est devenu papa d’une petite fille.

Et, comme bon nombre de jeunes papas en Suisse, il n’a eu que quelques jours pour profiter de son bébé. Samedi déjà, il devait reprendre un avion direction la Russie pour continuer les entraînements de préparation au match d’aujourd’hui.

Et c’est là que les SuperMamans ont toute leur place.
L’arrivée d’un petit être est un tel bouleversement physique et émotionnel qu’un peu de répit fait du bien.
On se raconte nos expériences, on souffle grâce à un repas.


Être une MamanCadeau, bien plus que d’apporter un repas, c’est du temps en plus à partager en famille, c’est du réconfort, du soulagement que vous offrez.
C’est de l’amour que vous leur donnez.

Breel Embolo, il n’est pas encore trop tard pour inscrire ta compagne chez nous.
Parce que nous bichonnons jusqu’aux 2 mois de l’enfant.
De quoi revenir de la Coupe du Monde victorieux pour profiter de ta plus grande réussite : ta jolie petite fille.

Et comme dit ma collègue Sandy, n’en déplaise au journaliste du Matin, chez les SuperMamans nous espérons que la préparation du match n’a pas perturbé l’immense bonheur d’être devenu Papa.

 

Aline, MamanContact et secrétaire de l’Association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes